Mon école pour ma Poupette Jolie

photo 1(7)

J’ai été très étonnée de tout ce buzz autour de la campagne commandée par Plan International « Mon école pour Lina ». Car qu’il y a-t-il de si choquant finalement ?

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, une agence de communication a préparé une campagne avec des blogueurs pour dénoncer un blog « Mon école pour Lina » présentant une maman qui a déscolarisé sa fille pour lui enseigner les tâches ménagères. Les blogueurs devaient s’indigner et révéler ensuite la supercherie ainsi que le vrai but de cette campagne : sensibiliser l’opinion publique à la non scolarisation des filles, leur esclavage domestique et récolter des dons au profit de l’association Plan international.

Sauf que le buzz a largement dépassé les espérances des communiquants et que cela s’est retourné contre eux : des internautes ont démasqué le fake et les blogueurs se sont souvent fait lynchés pour avoir participé à la campagne.

Les internautes ont en effet reproché à cette campagne de « crier au loup » et de les prendre pour des dindons. Les commentaires en ce sens ont fusé de manière hallucinante. Et c’est vrai, l’idée était clairement de « tromper » les lecteurs quelques jours. Mais est-ce si dramatique ? Oui c’est très maladroit, oui c’est très contestable, oui ce n’est pas très honnête, mais est-ce que cela valait le déferlement de messages indignés ?

Au contraire, je trouve que cela nous rappelle le recul nécessaire face à cette société de la sur-information et qu’il convient de garder un regard critique sur tout ce qui nous est donné à voir et à lire. Depuis quand Internet ne serait pas aussi un espace de manipulation ? Les medias traditionnels n’en ont hélas pas l’apanage…

Certains auraient contacté des autorités ou associations pour faire remonter l’histoire de Lina. Ils sont admirables et je comprends qu’ils aient été blessés d’apprendre le « fake » et qu’évidemment cela ne les incitera pas à recommencer. Là je dois dire que c’est l’argument qui me parait le plus recevable. Face au désintérêt de tous pour les autres, il est dommage d’y contribuer indirectement. Mais je crois que l’ONG en question et l’agence n’avait pas envisagé une telle conséquence. Et je serais curieuse de savoir combien d’internautes ont réellement alerté les autorités par rapport au nombre de commentaires d’internautes indignés d’avoir été si outrageusement trompés ?

Parce qu’au final, j’ai quand même le sentiment que c’est surtout l’égo des internautes qui a été écorché par cette affaire … Alors que la cause de Plan international, l’éducation, est une priorité…

Esprit critique, recul, souci des autres, chance d’aller à l’école, voilà ce que j’aimerais apprendre à ma Poupette Jolie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s