Allaiter pendant la canicule

Sunrise in Tenerife

Cette semaine en Ile-de-France, on se croirait sous les tropiques ! Un journal en ligne a osé publier ces jours-ci un article sur les vaches qui produisent moins de lait pendant la canicule et le manque à gagner engendré par les agriculteurs… Sans faire de parallèle douteux, les fortes chaleurs sont l’occasion de faire le point sur les manières d’augmenter sa lactation, lorsqu’on allaite -exclusivement ou non- son bébé. 1. Les méthodes naturelles

– Se reposer ! Ca parait bête, mais se reposer permet de continuer à produire suffisamment de lait, lorsqu’on est très fatiguée, le corps a du mal à suivre…

– Avoir une bonne alimentation équilibrée et boire beaucoup. La aussi il s’agit de bon sens, mais lorsqu’on a un bébé très jeune et qu’on a du mal à le poser, on peut parfois sauter des repas. Grave erreur, mieux vaut manger un plat préparé surgelé que de ne pas manger du tout ! Alors faites le plein dans votre magasin si vous n’avez pas préparé de stock pendant votre congé mater. De même, vos apports hydriques sont importants bien sur.

– Mettre son bébé au sein dès que possible : la lactation suit le principe de l’offre et de la demande : plus il tète, plus vous produisez, c’est simple 🙂

2. Les boosters

– Les tisanes d’allaitement : à base fenouil, ils permettent de donner un petit coup de pouce à la production de lait à condition d’en boire plusieurs tasses par jour (et en plus ça force à boire un peu plus que d’habitude !)

– le malt : bières sans alcool, ovomaltine, tout ce qui est à base malt vous aidera également. La bière sans alcool est aussi une bonne alternative au verre d’eau à l’apéro 😉

– le fenugrec en gellules : certainement le moyen que j’ai trouvé le plus efficace. On le trouve en gellules en pharmacie. L’effet était spectaculaire sur moi lorsque j’avais des coups de fatigue lors de l’allaitement de Poupette Jolie. Je le conseille fortement. Le seul inconvénient est qu’on a l’impression de transpirer du fenouil 😉

Si vraiment vous craignez la déshydratation de votre bébé, et en fonction de son âge, vous pouvez bien entendu lui donner un peu d’eau au biberon ou à la pipette. Ma pédiatre me l’a conseillé hier pour Beau Poussin, 5 semaines. Mais en principe, si votre production de lait est suffisante, ce qui est généralement le cas, le sein seul convient même en cas de forte chaleur.

2 réflexions sur “Allaiter pendant la canicule

  1. peasandbutterflies dit :

    Oh mon dieu! Je souffre de la chaleur! Hier, ma production de lait était assez basse… malgré l’alimentation exemplaire, les 3 litres d’eau et les thés! Entre les tétées, il m’est même arrivé de stimuler au tire-lait pour augmenter la production! La ptite puce n’a pas l’air d’en souffrir! Je n’osais pas trop lui donner d’eau… Mais aujourd’hui, je pense passer le cap!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s