Quelques méthodes alternatives pour choisir le prénom de votre enfant

Diapositive1

Au milieu du 9ème mois, il est temps de se décider ! Si vraiment c’est trop compliqué, vous pouvez toujours avoir recours à ces méthodes que j’envisage pour Futur Poussin … :

1. Laisser faire le hasard du calendrier : un classique bien connu qui a fait ses preuves (ou pas). Le problème du mois de mai est qu’il pourrait bien s’appeler ‘Trav’, ‘Armistice’, ‘Ascension’ ou ‘Pentecôte’, c’est donc un mois risqué même si Ascension peut laisser présager un avenir radieux à ceux qui croient fortement en l’influence du prénom sur la vie.

2. Faire voter votre entourage, vox populi vox dei comme on dit ! Néanmoins, choisir le prénom de votre enfant est votre première responsabilité de parents et vous ne pourrez pas toujours recourir à vos amis à la moindre difficulté (pour ou contre la fessée, les sorties en boite à 15 ans, enlever les petites roues du vélo, etc..). Vous l’avez voulu, assumez 😉 !

3. Demander son avis à la sage-femme ou au gynécologue (en fonction du déroulement de votre accouchement) : cela revient un peu à faire voter votre entourage mais en plus discret. A priori seuls les parents sont dans la salle d’accouchement donc personne ne saura que vous cherchez à fuir vos responsabilités. Seul bémol pour cette méthode : soyez bien surs qu’il s’agisse de prénoms lorsque vous échangez avec le corps médical pour vous éviter de devoir épeler Forceps ou Speculum à l’état civil (en plus ça risque d’être refusé).

4. Demander aux frères et soeurs : variante encore plus osée avec conflits familiaux à la clé ! Soyez sûrs qu’ils en reparleront encore à votre succession, un beau moyen d’être immortel. Avec un peu de chance, ils se pourriront au moins leur enfance à base de « j’ai fait exprès de te donner un prénom pourri ».

5. Tirer au sort ! Alea jacta est (je me sens d’humeur locutions latines aujourd’hui) : si une short liste est disponible, laissez faire le destin. Pour faire rire votre compagnon, vous pouvez aussi rajouter une fausse suggestion, ambiance farce et attrape garantie ! Un conseil : faites tirer au sort une  main innocente (pas forcément celle de belle maman donc) pour éviter toute tricherie, il s’agit d’une affaire sérieuse tout de même. Si possible, faites appel à Maître Capello ou à un huissier de justice.

Finalement, je crois que le plus simple reste de se mettre d’accord avec le Papa….

Une réflexion sur “Quelques méthodes alternatives pour choisir le prénom de votre enfant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s