Chérie, fais ta valise ! Partie 2 : la pratique « What’s in my bag ??? »

photo 1(3)

What’s in my bags même ! Oui, parce qu’en réalité il y a plusieurs valises de maternité..

1. La première, celle pour la salle d’accouchement, qui contient l’essentiel (l’équivalent maternel du baise-en-ville si j’ose dire) :

– mes papiers (notamment carte vitale et mutuelle même si je suis inscrite à la maternité),

– mon téléphone pour la musique et son chargeur (j’ai préparé une play list avec des musiques relaxantes et motivantes) et pour les premières photos,

– un appareil photo pour de meilleures photos (on va quand même éviter les gros plans de la maman !),

– un étui à lentilles et mes lunettes si ça dure,

– des chaussettes s’il fait froid,

– et les premiers vêtements du Futur Poussin : body manches longuues qui s’enfile par devant (primordial), un pyjama en velour, un bonnet léger en coton (on accouche en mai).

Et basta ! Outre les habits, c’est mon téléphone et sa fonction lecteur mp3 qui m’avait le plus servi la première fois 😉 Vous pouvez bien entendu ajouter grigris et autres objets fétiches personnels pour affronter cette épreuve.

2. Les choses sérieuses, la valise impossible à fermer qui déborde : celle pour le séjour.

Pour le Futur Poussin, j’ai prévu :

– 8 bodys et 8 pyjamas, les petits bébés se salissent très vite et il faut avoir de quoi les changer,

– des couches et un tapis à langer (pour éviter de changer mon bébé sur un tapis jetable sale comme la fois précédente à cause du rationnement en vigueur dans ma maternité 😉 ),

– une crème pour le change et un gel lavant : pas de panique, vous serez abreuvée d’échantillons mais j’ai mes préférences, je vous en parlerai une prochaine fois.

– une sucette : les avis divergent mais je me souviens encore qu’après la première nuit de Poupette Jolie les auxiliaires avaient conseillé d’apporter une sucette et effectivement cela avait aidé. Cette fois, c’est justement Poupette Jolie qui viendra offrir une sucette à son petit frère en guise de cadeau d’accueil.

– un cadeau pour sa grande soeur : la suite logique du paragraphe précédent. Le Futur Poussin est doté de pouvoir magique et dans mon ventre il cache aussi une belle boite de legos pour amadouer sa grande soeur 😉

– et enfin un sac pour mettre les vêtements sales (très très important).

Pour moi, j’ai pris :

– des vêtements confortables (plutôt amples, foncés -pour les bas- , élégants et colorés -pour les hauts- : hors de question pour l’estime de soi de passer 4 jours en pyjama, un peu de couleur donnera bonne mine) et pratique pour l’allaitement (soutien-gorges spécifiques). Il faut aussi en prévoir plusieurs, les bébés se salissent mais salissent aussi beaucoup leurs parents 😉

– des produits de beauté que j’aime : un gel douche et un shampoing dont l’odeur me ravit (je me souviens encore de ma 1ère douche après la naissance de Poupette Jolie), une crème de jour bonne mine, un peu de maquillage : mascara, crayon, anti cernes, l’essentiel pour avoir forme humaine quand le photographe de la maternité passera. Peut-être un gloss/rouge à lèvres pour les photos mais on a tellement envie de câliner son bébé que ce n’est pas le produit de maquillage préféré dans ces moments-là.

– des produits glamour : crème pour protéger les mamelons dans le cadre de l’allaitement (la lansinoh est top), serviettes XXL (avec un peu de chance votre maternité peut vous en fournir), des culottes en coton bien larges pour bien maintenir la serviette (heureusement qu’on se rattrape sur le maquillage pour le côté princesse), et bien sur une brosse à dents, du dentifrice, et une brosse à cheveux.

Je suis prête !! Enfin, matériellement parce que bon… la première fois on espère faire partie de ces femmes qui accouchent sans souffrir, la deuxième fois on sait à quoi s’attendre !

Une réflexion sur “Chérie, fais ta valise ! Partie 2 : la pratique « What’s in my bag ??? »

  1. peasandbutterflies dit :

    Et bien, je te remercie pour cet excellent article et je me rends compte que ma valise est préparée dans les règles de l’art!
    Parce qu’après tout ce que j’avais lu (sur internet, la brochure de l’hôpital, les bouquins, …) j’avais l’impression de partir en safari autour de la terre…
    Je suis restée dans le « pratique », limite « rudimentaire »… mais au moins, je ne me sens pas comme une maniaque du contrôle et de la préparation qui va griller un neurone parce qu’il lui manque 1 coton-tige.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s