Chérie, fais ta valise ! Partie 1 : la théorie

beer

Des jours que l’Homme me le repète en boucle ! Il est temps de préparer ma valise, enfin mes valises, pour la maternité. Cette fois, l’exercice est différent : ayant déjà vécu l’expérience une pemière fois, j’ai ajusté à la réalité mes besoins en effets personnels et ne suis plus scrupuleusement à la lettre à la liste fournie par la maternité.

Quelques conseils globaux si comme moi vous accouchez dans un grand hôpital public (soins au top, mais confort rustique) :

  • Il n’est pas nécessaire de se charger outre mesure… Si tout va bien (ce qui généralement le cas quand même), vous resterez peu de temps à la maternité : entre 3 et 4 jours. Pas la peine donc de prendre des affaires d’été et d’hiver sous prétexte qu’on ne sait pas quel temps il fera !

  • Le Papa pourra aussi être missionné pour une virée dans un magasin de puériculture si quelque chose d’indispensable venait à manquer. N’oubliez pas aussi que les chambres sont exiguës et que la sécurité de vos affaires n’est pas garantie (encore des arguments pour achever de vous convaincre de voyager léger !)

  • Le temps avant l’accouchement proprement dit peut être plus long que prévu. A titre personnel, j’ai passé deux jours sans l’ombre de la moindre contraction après la rupture de la poche des eaux. Mon smartphone a été d’un grand secours pour occuper des longues heures d’attente. Heureusement que j’avais le chargeur…

  • Les hôpitaux sont parfois peu équipés en matériel de base et le rationnement peut être de mise : je n’avais pas anticipé lors de ma première grossesse mais dans ma maternité nous étions rationnés en tapis à langer jetable dans une chambre double… Evidemment ce n’est pas l’hygiène dont je rêvais pour Poupette Jolie…

  • Vous aurez beaucoup de linge sale et surement quelques cadeaux des personnes qui vous rendront visite : comme vous lorsque vous partez shopper à Londres, New York ou à Créteil, un ou des sacs vides peuvent vous sauver la vie (et vous éviter de mélanger les bodys pleins de méconiums avec les pyjamas à nounours amoureusement offerts par belle maman).

Ces principes en tête, je m’atèle à la préparation des dites valises ! La composition est à venir dans le prochain article…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s